Site de discussions et de rencontres
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Corée du Nord-Comprendre

Aller en bas 
AuteurMessage
Diakos
Collaborateur engagé
Collaborateur engagé
avatar

Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Corée du Nord-Comprendre   Sam 21 Oct 2006 - 18:41

Comment le régime de Kim-Jong-il est arrivé à l'essai nucléaire du 3 octobre? Troi clefs pour comprendre:

Qui est Kim-jong-il?

Citation :
La personne de Kim Jong-il est entourée de ce qui est souvent
qualifié en Occident d'un culte de la personnalité : monuments,
défilés, portraits et badges.Ses anniversaires donnent en général lieu a des célébrations
somptueuses. En 2002, la BBC note que 10000 jeunes ont participé à un
vaste spectacle afin de lui souhaiter un bon anniversaire.

D'après des réfugiés anciens journalistes, les étudiants
apprendraient des l'école de journalisme à placer les articles
concernant Kim Jong-il avant toute autre information et suivraient
régulièrement des stages de mise à niveau en « grandes réalisations de
Kim Jong-Il et Kim Il-Sung ».
Selon sa biographie officielle, Kim Jong-il est né au

en Corée du Nord, le 16 février 1942. La mythologie officielle indique
qu'à l'occasion, un double arc-en-ciel est apparu, ainsi qu'une étoile,
la plus haute dans le ciel

En 1973, Kim Jong-il fut nommé secrétaire de parti de la propagande et en 1974,
il a été officieusement désigné comme successeur de son père selon des
observateurs occidentaux. Durant les quinze années suivantes, il aurait
occupé successivement d'autres postes, dont celui de ministre de la
Culture, et notamment au sein des services secrets nord-coréens.

La Corée du Sud a ainsi accusé Kim Jong-il d'avoir organisé en 1983 un attentat à la bombe à Rangoon (actuellement Yangon, en Birmanie),
qui tua dix-sept Sud-Coréens en visite officielle, dont quatre membre
de cabinets ministériels, ainsi qu'un autre attentat qui a causé la
mort des cent quinze passagers d'un vol de Korean Airlines.

En 1991, Kim Jong-il est nommé commandant suprême des forces armées nord-coréennes. Le rôle important joué par l'armée en Corée du Nord
explique que, selon certains observateurs occidentaux, cette fonction
soit considérée comme la plus éminente parmi celles alors exercées par
Kim Jong-il.

La période de trois ans entre la mort de Kim Il-sung,
en 1994, et la confirmation de son fils Kim Jong-il comme nouveau
dirigeant de la Corée du Nord, en 1997, a souvent été interprétée à
l'étranger comme le signe d'une succession plus difficile que prévu.

À partir de 1995, Kim Jong-il a créé et développé la politique de songun qui accorde la priorité au renforcement de l'armée dans la construction du socialisme nord-coréen.

Pourquoi la Corée du Nord s'est tansformé en place forte?

Citation :
La CIA estime que le pays consacre entre 20% et 25% de son PIB à
l'armée, soit des taux comparables aux pays les plus armés au monde,
comme la Syrie. La Corée du Nord justifie l'importance de l'effort militaire par la volonté de maintenir une parité militaire avec la Corée du Sud
et les forces américaines qui y sont stationnées. Les dépenses
militaires sud-coréennes représentent ainsi une part nettement plus
faible de l'économie sud-coréenne (2,5% du PIB).

Il faut cependant noter que que la contribution américaine n'est que de
22 500 hommes, alors que l'armée sud-coréenne compte environ 600 000
hommes sous les drapeaux. La Corée du Nord, quant à elle, consacre 25%
de son PIB à l'armée et compte 49 militaires pour 1000 habitants[13], soit un niveau nettement superieur à un pays comme Israël (33 pour 1000 habitants, source:http://factsofisrael.com/en/stats.shtml), bien moins peuplé, et qui malgré un état de guerre latent ne consacre que 7,7% de son PIB à l'armée.

Le rôle majeur des forces armées en Corée du Nord (Armée populaire de Corée, APC) reflète la politique de songun :
selon les mots de Kim Jong Il, "l'Armée d'abord". Pour Alexander
Vorontsov, chercheur au Centre d'études politiques sur l'Asie du
nord-est de la Brookings Institution,
la politique de songun ne devrait cependant pas être réduite à une
« impasse idéologique ». En effet, comme le démontre l'expérience de la
Corée du Sud dirigée par le dictateur Park Chung-hee,
une orientation militaire peut, sous certaines conditions, avoir des
effets positifs sur la société. Il n' y a donc pas lieu de s'étonner,
d'après A. Vorontsov, qu'au cours des derniéres années Kim Jong-il « se
soit mis à parler en termes favorables de Park Chung-hee. »

Forces nord-coréennes





Pourquoi un tel interêt pour les armes nucléaire nucléaire?
Citation :
[...]La Corée du Nord a toutefois justifié la possibilité de détenir l'arme nucléaire
comme une arme de dissuasion vis-à-vis des États-Unis ; en contrepartie
de l'abandon de tout programme nucléaire militaire, elle demande le
retrait des troupes américaines de Corée du Sud et des garanties de
sécurité contre une éventuelle agression américaines. En ce domaine, la
doctrine nucléaire de Pyongyang est très proche dans ses principes de
la doctrine française de dissuasion : l'arme nucléaire doit prévenir
une attaque ennemie, et non être utilisée en premier.
La Corée du Nord demande également le retrait des armes nucléaires que détiendraient les États-Unis en Corée du Sud.
Si les Américains nient détenir des armes nucléaires en Corée, ils
n'ont jamais accepté d'ouvrir leurs bases soupçonnées d'abriter des
armes nucléaires aux inspecteurs de l'Agence internationale de
l'énergie atomique. Selon les services de renseignement sud-coréens, la Corée du Nord
disposerait de 40 kilos de plutonium ce qui lui permettrait de réaliser
sept bombes atomiques

In wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Corée du Nord-Comprendre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouddhisme en Corée du Nord!!
» Corée du nord/ USA= guerre?
» La terreur viendra pour la Corée du Nord...
» Corée du nord : La nuit
» La tension monte d'un cran en Corée du Nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genève Ensemble :: Discussions en toute liberté :: Toute l'Actualité :: Actualité Internationale-
Sauter vers: